lundi 5 mars 2012

Pour le fun 2

Blogalement attendue, voici la suite de la liste (qui se trouve un post plus bas) !
Tintintatatsouiiiin !


Sans transition, reprenons au point numéro 11 :




Le plus récent doit être le fameux film de Coline Serreau qui a changé mon alimentation, donc mon quotidien ("parce que je vis, donc je mange" autre citation bien connue).
Un bon tournant donc :).






Il n'y a pas de petites victoires, célébrons-les toutes et faisons un gâteau !







J'ai pas compris.








Je n'ai pas vraiment de conte favori mais celui-là m'avait marqué étant petite.
Il est connu sous le nom "Les fées", écrit par Charles Perrault. Vous pouvez le lire juste ici => Les fées

N'ayant jamais été fascinée par les diamants ni les perles, je pense que ce qui a retenu mon attention dans ce conte est le "comment c'est possible que la madame elle crache des trucs pareils" ?
Donc voilà.






Ha vous voyez ! Le "pas-de-nez", c'est de famille. Je voyais bien que vous n'étiez pas convaincu et qu'il vous fallait une preuve.







Principalement des dessins-animés, des films, des bande-dessinées, des jeux vidéos, des romans et, bien sûr, la vie (qui se défend pas mal pour le moment).
Tout ça c'est très important pour pouvoir inventer, ou plutôt recréer/transformer, ensuite.





Je vais choisir ma plus âgée, "Elisa",une orchidée qui fleurit en toute saison auprès de moi depuis maintenant 4 ans.

Mais comme les plantes c'est trop cool, je vais en profiter pour en présenter une autre qui est rigolote. Il s'agit de la "Nephentes" (pour les fans de Pokémon, c'est "Empiflor", évolution de "Boustiflor").
On a les références qu'on a.


Donc, la nephentes (je suis pas sûre du "s" au singulier) !
Plante carnivore au look absolument génial ( je vous préviens, quand il s'agit de plantes, je trouve presque tout génial), elle attire les insectes à l'aide de couleurs et de parfums pour qu'ils tombent dans sa "vasque" remplie d'eau et s'y noient. La nephentes les digère ensuite en secrétant des enzymes assez similaires à ceux de notre propre estomac. Déjà jusque là, c'est dingue tellement c'est génial, vous ne trouvez pas ?

Mais plus dingue encore, une araignée exploite cette plante bouffeuse d'insecte !

A l'aide de son fil, elle descend en rappel chopper les insectes déjà noyés. Quelle sans-gêne ! Elle est même capable, pour atteindre des proies sous l'eau, de se créer une bulle d'air et de plonger attraper ce qui l'intéresse dans le liquide digestif.




Voilà je referme cette parenthèse biologique...





...ou pas.





La tempête de neige matinale sur Bruxelles, c'était sympa.






Je ne sais pas trop ce que c'est mais laissez courir votre imagination. On me demande un truc orange, moi j'fais un truc orange hein !


Peut-être la suite plus tard :)
Bonne soirée !

4 commentaires:

  1. voila un exercice bien mené ^^ !!
    Bravo ...

    RépondreSupprimer
  2. Merci ! Il n'est pas encore fini, il reste encore 10 points si j'ai l'envie ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le comique m'a fait rire, c'est donc réussi !
    Petite question; tu ne dessines pas de nez te concernant, ni pour ta famille, mais pour Gus, qu'en est-il ?

    RépondreSupprimer
  4. Tu le sauras surement au point 27 :D (mais si tu regardes bien le dessin du point 16, tu as déjà la réponse ;).
    Et sinon, Dom m'a fait une super blague digne de la chaussette ce matin à ce sujet.

    RépondreSupprimer