mardi 27 septembre 2016

Grande Traversée



Tout a commencé un soir où je rentrais d’un repas entre copines et que j’appelais mon compagnon :
« Eh salut, je vais rentrer, là. Toi, tu fais quoi de beau ?»
« J’écoute une émission féministe qu’a partagé Flore, en mangeant du melon, c’est super. »

Cette émission, c’était la première d’une série de 5 appelée « Grande Traversée : Women’s power, les nouveaux féminismes » de Charlotte Bienaimé sur France culture.
Je rentre toute curieuse, mon compagnon me raconte ce qu’il a écouté et on en parle avec enthousiasme toute la fin de soirée. Le lendemain, on réécoute cette première émission à deux, c’est le début de la Grande Traversée.

Une grande traversée géniale-enrichissante-choquante-stupéfiante-indispensable !
Tellement tout ça que j’ai envie d’en parler et de la présenter ici.

Vous pouvez accéder aux différentes émissions en cliquant sur les dessins/pictos ci-dessous ! Il y a le détail des intervenant(e)s, de la musique et des ouvrages sur chaque page d’émission, c’est très complet.


1 - « Et qui va faire la vaisselle, on fait des manifestations »


http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes/et-qui-va-faire-la-vaisselle-fait



Travail salarié, travail domestique.

Une bonne première émission pour se mettre dans le bain avec un constat un peu global du mouvement féministe actuel et surtout la question des inégalités hommes-femmes, toujours bien présentes, dans le monde du travail.  
Une petite musique sur la thématique de l’émission ? (qui est d’ailleurs reprise dedans)


2 - « Nos corps, nos choix »

http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes/nos-corps-nos-choix
IVG et maternités


Tout est dit dans le titre.
La contraception, l’avortement, les maternités. Trois sujets sur lesquels tout le monde semble avoir un avis (moi y compris) et surtout où tout le monde a tendance à vouloir imposer le sien, encore plus quand ça ne le concerne pas.

Concernant le passage sur la maternité, j’ai eu la chance de tomber sur cet article de Lucile Gomez qui m’avait un peu préparée aux aberrations qui portent atteinte au bien-être de la maman : (Primapare partie 1, partie 2, partie 3.)
Et encore du Anne Sylvestre dans le thème : « Non, tu n’as pas de nom » 1973.



3 - « Quand c’est non, c’est non »

http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes/quand-cest-non-cest-non

La violence faite aux femmes


L’émission que t’as envie d’écouter mais où tu as vraiment très peur de ce que tu vas entendre. Tu imagines déjà des témoignages affreux de viols dans une ruelle sombre par un psychopathe inconnu.
Et c’est là que tous les premiers témoignages te renvoient personnellement à des expériences très similaires que tu as, soit vécu, soit entendu de la bouche de personnes proches.
Coup de massue.

Dans le thème :
-« Juste une femme » 2013 Anne Sylvestre
-« Douce maison » 1978 Anne Sylvestre (comme quoi, c'est toujours d'actualité, plus de 30 ans après)



4 – « Nos désirs font désordre »

http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes/nos-desirs-font-desordre

Sexe, genre et sexualités.

Des témoignages supers et des thématiques qui me font toujours bondir (éducation sexuelle à l'école/ prostitution), chacune dans un sens.

Petits suppléments  :
-Article sur les cours d'éducation sexuelle au Canada.
-C'est quoi la culture du viol ? 
-Tabou (note que j'avais publiée en décembre 2013 pour parler du clitoris)
-Lettre ouverte aux partisans de la prostitution, par Huschke Mau.
-Note d'intentions féministes : De la prostitution, par Marie Gloris Bardaux Vaïente.



5- “Ne nous libérez pas, on s’en charge.”

http://www.franceculture.fr/emissions/grande-traversee-womens-power-les-nouveaux-feminismes/ne-nous-liberez-pas-sen-charge
Vers un féminisme post-colonial

Femme, racisée, homosexuelle, croyante. Autant d’aspects qui emmènent une personne à la croisée de plusieurs discriminations et luttes, c’est ce qu’on appelle l’intersectionnalité.

Peut-être l'émission qui m’a le plus fait grandir dans ma tête.


Pour finir sur une note positive :
-« Frangines » Anne Sylvestre
-"Les Culottées" de Pénélope Bagieu

    
-------------------------

0 champignons:

Enregistrer un commentaire