mercredi 24 août 2011

Du découpage au crayonné

Salut salut,

J'ai envoyé mon dossier viking "Léanore" aux éditeurs pendant les vacances, du coup peu de nouvelles voir aucune car tout le monde est parti.
J'ai néanmoins reçu de très bonnes critiques (merci papa) qui m'ont poussée à retravailler non seulement mon découpage (l'histoire dessinée très rapidement pour bien placer les cases et les cadrages) mais aussi mon dessin.

Je voulais donc partager cette magnifique évolution du découpage au crayonné avec deux cases longues de mes pages 1 et 2.


(Oui mon découpage est vraiment très très moche, je ferai un top 10 des meilleures tronches de bonhommes un de ces jours, cliquez sur l'image pour voir en plus grand ;) )

5 commentaires:

  1. En tant que coloriste ça m'étonne vraiment mais je crois que je préfère la version noir et blanc en fait. Étrange...
    Si je peux me permettre, il y a quelques endroits où les nœuds graphiques surgissent, comme la caisse au dessus de la tête du type, le turban qui suit le bateau, le pied qui pointe dans une couture, ou l'épaule du mec à droite qui suit le bastingage. Ils sont pas hyper abusés mais ça mériterait d'être plus franchement entrecoupé.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis ok pour le turban qui suit le bateau mais pour le reste, tu exagères bonhomme ! la caisse au dessus du type n'a rien d'un noeud graphique, il n'y a aucun trait qui se prolongent. Au contraire ça donne de la profondeur puisque la tête ressort en avant plan. Et le trait de couture arrive au centre du gros orteil donc pareil, pas de prolongement. T'es un peu tatillon toi comme type.

    Pis arrête d'embêter ma copine ou j'te tape.

    RépondreSupprimer
  3. Je parle pas de prolongements mais d'interférences entre les objets, les plans etc... ex: pour la caisse je vois quand même la pointe de la tête dans la pointe de la caisse, c'est ça qui me dérange, la caisse un peu plus bas et un peu plus cachée ce serait nickel !
    En fait c'est pas toujours des vrais nœuds graphiques, mais ils sont tellement évités de justesse que pour la composition ça se déforce un peu... Ce genre de détails, je le remarque en y regardant à 2 fois, hein, c'est pas la mort. A mon avis quand on veut éviter un nœud, soit on éloigne franchement les 2 traits, soit on les fait clairement s'entrecroiser. Ici c'est trop souvent de la demi-mesure, en fait. Enfin pour le peu d'exemples que j'ai cité, hein...

    ( Gus qui tape quelqu'un, j'y crois pas une seconde )

    RépondreSupprimer
  4. Aaah mais en fait on parlait pas de la même caisse !! Je pensais que tu parlais de celle tout à gauche de l'image du coup je ne comprenais pas !

    Mais oui en effet, sur celle que le gars porte, le coin rentre trop ou pas assez dans la tête du mec accroupi. Autant pour moi !

    RépondreSupprimer
  5. Ha oui pardon, j'avais pas vu cette caisse-là à gauche, du coup j'ai pas spécifié ! Je suis Confucius...

    RépondreSupprimer